Bienvenue au Comité régional Occitanie des clubs alpins français et de montagne

Les 3 arêtes du Balaitous avec le groupe jeunes espoir Occitanie

We equipe Balaïtouuuuuuuuuuus 

Comme chaque we en montagne, on commence toujours par un tri du matos sur le parking !! Les sacs allégés au maximum on part en direction du refuge du Larribet dans une joyeuse ambiance de retrouvaille. Quelques lacets plus hauts on sort enfin de la brume et comme prévu le beau temps était au rendez-vous ! Casse-croûte aux lacs des Batcrabères avant de partir sur les grandes voies de l’Artouste juste en face. Eric et Lucas dans « Excelsa veille sur toi », Romain et Antoine dans le pilier Est (ou l’école buissonière) et David avec Ivanne et Coline dans « Renfort Estivaux ». Après quelques heures de grimpe, certe en pleine cagne, on était quand même tous conquis par ce super rocher ; un granite bien sculpté en tafonis qui nous a fait travailler tantôt l’adhérence tantôt les dulfers avec de magnifiques fissures. Un vrai régal ! Fin de soirée autour d’un repas joviale mais frugale emmitouflé dans nos doudounes.

Samedi 15 :

Réveil 5h30, personne n’avait envie de trainer au lit, la nuit a été un peu fraîche pour nos légers duvets… Les sommets s’enflamment les uns après les autres et annoncent le début d’une longue journée.  1h15 de marche d’approche pour atteindre le pied de l’arête Nord Occidentale, c’est parti !! Quatre cordées de deux, forcément il y a un peu d’inertie et l’itinéraire n’était pas évident pour les novices des arêtes que nous sommes. Progression un peu lente donc mais on apprécie déjà les quelques petits pas de dalles qui s’enchaînent. 14h on touche enfin le sommet du Bala, pas moche le panorama pour casser la croute ! Mais rapidement il faut penser à la suite ; l’Arête de Costerillou ! Plus roulante que la précédente,  le rythme y est plus soutenu mais malgré cela le point d’arrrivé n’approche pas bien vite. Heureusement le panorama est toujours aussi incroyable, même après toute une journée de traversée, on n’en était pas sevré ! 20h on abandonne enfin les baudriers à la brèche Nord du pic Soulano , bivouac  un peu plus bas sur les belles dalles de granite. Au menu ce soir soupe et pâte/semoule assaisonnés aux petites « crevettes » du nevé, hummm…. Coucher de soleil sur les Pyrénées, on n’en a pas raté une miette avant de s’enfiler dans nos duvets pour un repos bien mérité.

Dimanche 16 :

A peine 7h, les sens sont déjà en éveille sur le granite un peu froid. Itinéraire pas évident pour débuter. Très effilées, les crêtes du Diable proposent de chouettes passages techniques (merci les premiers de cordées !!) avec un itinéraire souvent sur le fils! Vrai jeux de yoyo pour passer l’enchaînement des nombreux « tridents» du Diable. Avec notre eau « poissonneuse » de la veille, on subit un peu la chaleur, et c’est presque avec plaisir que l’on termine, après 7h d’effort, ces arêtes. Quel bonheur cette eau fraîche qui sort des névés ! Il ne reste plus qu’à avaler les dénivelés négatifs jusqu’au parking, les pieds couinent mais la tête est légère, pleine de beaux souvenirs!

Un gros Merci à Eric et David, comme d’habitude après un we équipe, on se quitte à la fois tellement heureux de l’avoir fait mais triste que ce ne soit déjà plus qu’un souvenir…

https://oncledav.blogspot.fr/2017/07/les-3-aretes-du-balaitous-avec-le.html

 

Share
Compteur d'affichages des articles
191318